Le rapport d’inspection des CHSLD enfin publié

Catégories : Publications


Le rapport d’inspection des CHSLD enfin publié

Encore des constats troublants quant à la situation de nos aînés

Alors que les hôpitaux sont débordés, que la population vieillit et que les médias font périodiquement état de maltraitances vécues par les aînés, voilà que le gouvernement a récemment mis en ligne le rapport national peu reluisant des visites d’appréciation des Centre d’hébergement et des soins de longue durée (CHSLD).

Vraisemblablement, le portrait des soins apportés aux personnes aînées s’assombrit de plus en plus : difficulté de placement des aînés éprouvant des problèmes de comportements graves dans les hôpitaux[1], non certification de conformité aux critères de qualité des résidences privées pour personnes âgées[2],  problèmes d’isolement, suicides[3], etc. C’est ainsi que le mercredi 10 mars dernier, le Journal de Québec couvrait en première page le rapport inquiétant du ministère de la Santé et des Services sociaux sur les CHSLD. C’est que le rapport national d’inspection, couvrant la période de 2004-2007, fut enfin publié le 13 janvier dernier, à la suite de pressions exercées par le Protecteur du citoyen. Ce rapport consiste en un bilan d’inspection de 137 CHSLD. Le dernier rapport remontait à 2004, alors que le ministre Couillard exposait les constats d’inspections effectuées auprès de 47 centres entre février et mai 2004. Il aura donc fallu près de 6 ans pour obtenir la publication d’un nouveau bilan, lequel ne couvre pas les inspections de 2008-2009.

Le rapport fait notamment état de la déficience des délais d’accompagnement à la toilette et du changement de culottes d’incontinence lorsque celles-ci doivent être changées : ce problème s’inscrit dans plus de 50% des établissements visités. Ayant déjà fait l’objet de médiatisation à maintes reprises, la mauvaise qualité de la nourriture figure parmi les observations, alors que l’on reproche aux intervenants de parfois mélanger la nourriture en purée, ce qui empêche les résidents de bien distinguer les saveurs.  L’intimité des aînés serait de plus brimée dans 44% des résidences. Il arrive par exemple qu’on réveille les résidents pour leur donner un bain ou qu’on le donne à deux résidents au même moment et dans la même chambre. Le Journal de Québec souligne également l’incapacité d’un grand nombre d’administrateurs à répondre à des questions élémentaires relativement, par exemple, au nombre de chutes et d’infections survenues dans l’année.

 

Les critiques surgissent, le gouvernement se défend…

Ces divers constats dénoncés par le Journal de Québec du 11 mars dernier ne sont pas sans soulever des réactions auprès des organismes de défense des droits, notamment de l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP). Devant la « nonchalance de la ministre déléguée aux services sociaux, Lise Thériault, face aux situations inacceptables vécues par les personnes âgées à l’intérieur des CHSLD », la présidente de l’AQRP demande au ministre Yves Bolduc de se saisir personnellement du dossier[4]. Le peu d’inspections réalisées au cours des dernières années est également critiqué. Actuellement, seulement 12% des CHSLD sont visités chaque année, pourcentage insuffisant selon le Protecteur du citoyen. On peut également s’inquiéter du manque de transparence du gouvernement qui a tant tardé à publier le rapport.

De son côté, M. Harold Fortin, attaché de presse de la ministre déléguée Lise Thériault, défend la stratégie gouvernementale, a rapporté le Journal de Québec. Le gouvernement n’aurait apparemment pas l’intention de modifier son processus d’inspection. M. Fortin a toutefois été silencieux quant aux délais de publication du rapport. Il a par contre mentionné que les rapports 2007-2008 et 2008-2009 seront rendus avant la fin de l’année 2010 ; espérons que cette échéance sera respectée.

Pour de plus amples informations, nous vous invitons à consulter le rapport national en intégralité.

Geneviève Dechêne

Étudiante en droit

Stagiaire à la LDL – Québec


[1] Breton, Pascale, « Personnes âgées avec problèmes de comportements: un casse-tête pour les hôpitaux », La Presse, le 12 décembre 2009, en ligne : <http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/200912/12/01-930467-personnes-agees-avec-problemes-de-comportements-un-casse-tete-pour-les-hopitaux.php> (Consulté le 11 mars 2010).

[2] Lefebvre, Sarah-Maude, « Des milliers d’aînés victimes de négligence », Le Journal de Québec, le 19 janvier 2010, en ligne : <http://lejournaldequebec.canoe.ca/actualites/national/archives/2010/01/20100119-161435.html> (Consulté le 11 mars 2010).

[3] Voir notamment Lavallée, Jean-Luc, « Le cas de Charlevoix suscite des questions. Nos aînés de plus en plus isolés ? », Le Journal de Québec, le 3 mars 2010, en ligne : <http://lejournaldequebec.canoe.ca/actualites/quebec/archives/2010/03/20100303-203555.html> (Consulté le 11 mars 2010).

[4] ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES RETRAITÉ(E)S DES SECTEURS PUBLIC ET PARAPUBLIC, « L’AQRP interpelle le ministre en titre de la santé sur la qualité des sois en CHSLD », le 11 mars 2010, en ligne : <http://www.aqrp.qc.ca/index.php?option=com_content&task=view&id=328&Itemid=46> (Consulté le 11 mars 2010).