Quatre ans après le Printemps érable

Catégories : Communiqués, Diaporama, Droit de manifester, Événements


Un important forum sur l’état du droit de manifester s’ouvre ce soir

Vendredi 16 septembre 2016 – Le Forum sur l’état du droit de manifester s’ouvre aujourd’hui à l’Université Laval. Organisé par la Ligue des droits et libertés, section de Québec (LDL-Qc), la Faculté de droit de l’Université Laval et son Groupe d’étude en droits et libertés (GÉDEL), cet important forum donnera la parole à plusieurs spécialistes de la question. La centaine de personnes y participant proviennent des milieux juridique, universitaire, militant et institutionnel.

Le Forum propose un portrait de l’état du droit de manifester au Québec et un espace de réflexion sur les moyens qui permettraient de freiner les reculs constatés et de consolider les acquis au niveau de sa reconnaissance juridique.

Plusieurs enjeux brûlants d’actualité seront abordés, dont le profilage politique et la réglementation concernant la remise de l’itinéraire. Bien qu’il soit interdit par la Charte québécoise,  le profilage politique ne jouit pas d’une reconnaissance large et les tribunaux n’ont pas encore eu l’occasion de s’y intéresser. Francis Dupuis-Déry, politologue reconnu, et Giulia Côté-Bioli, avocate et présidente de la section de Québec de la LDL , prendront la parole samedi matin sur ce sujet. Rappelons qu’une première cause de profilage politique est actuellement pendante devant le tribunal des droits de la personne. Par ailleurs, malgré ce qui semble être un consensus assez large dans la société en faveur de l’obligation de dévoiler l’itinéraire avant les manifestations, cette dernière est contestée par bon nombre de juristes et de militant.e.s. Il en va ainsi de Sibel Ataogul et de Julien Villeneuve (Anarchopanda), qui expliqueront la teneur de leur contestation juridique devant la Cour d’appel du Québec.  Le forum s’ouvrira vendredi soir par un regard plus général et tentera de dresser un portrait des défis à venir dans la reconnaissance du droit de manifester.

« Il s’agit d’une occasion en or pour approfondir notre réflexion et commencer à entrevoir nos stratégies d’action afin de faire avancer le droit de contester dans la rue et de troubler le quotidien de nos villes. Ce sont des conditions primordiales si nous voulons dynamiser le débat démocratique et favoriser la participation citoyenne la plus large » explique Sébastien Harvey de la LDL-Qc. Pour sa part, Julie Desrosiers, professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval et membre du GÉDEL, rappelle que les plus grandes avancées juridiques ont d’abord été portées par de tels forums : « Il est important de confronter le milieu juridique au monde de la rue afin que le droit reflète au mieux la réalité et qu’il s’approche d’un idéal de justice ».

Le Forum sur l’état du droit de manifester s’ouvrira ce soir, vendredi 16 septembre, et occupera les participant.e.s jusqu’au lendemain 15h. La programmation complète est disponible sur le site de la LDL-Qc : www.liguedesdroitsqc.org/forum-droit-de-manifester/

 

-30-

 

Pour information ou entrevues :

Sébastien Harvey, coordonnateur de la LDL-Qc

Julie Desrosiers, professeure à la Facultée de droit de l’Université Laval et membre du GÉDEL

→ 581 984-4506