Les marginaux du Centre-Ville proposent une mixité en toute convivialité sur le parvis de l’église Saint-Roch.

 

Mixité en toute convivialité» était le mot d’ordre du 3e forum sur le Parvis.

Pour la troisième année consécutive, plus d’une centaine de personnes se sont réunies sur le parvis de l’église Saint-Roch pour promouvoir un meilleur vivre-ensemble dans le quartier.

Organisé par la Ligue des droits et libertés (section de Québec) en collaboration avec une dizaine d’organismes et des citoyen(ne)s du secteur, le 3e Forum sur le Parvis a  rassemblé résidents, marginaux et organismes communautaires du centre-ville pour échanger sur la mixité sociale et dénoncer l’exclusion vécue par une partie de la population. Différentes activités ont eu lieu toute la journée pour alimenter la réflexion: théâtre de rue, témoignages, cercle de discussion, spectacles musicaux et repas communautaire.

Pour un quartier inclusif

Le comité organisateur explique que «les personnes marginalisées se sentent écartés du quartier pour différentes raisons, de la hausse dramatique des coûts de logement à la répression policière (contrôles abusifs de l’identité et contraventions à répétition). Ces phénomènes ne sont pas étrangers au processus de revitalisation en cours dans le quartier St-Roch. Le Forum, par ses différentes activités, a plutôt mis de l’avant des solutions alternatives à la répression des marginaux : des services adaptés à leur réalité, une meilleure connaissance entre les divers acteurs du quartier et l’acceptation des différences.