… de m’impliquer et de participer

… de constater qu’ensemble, on est beaucoup plus forts

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

… de passer du rôle de spectateur au rôle d’acteur

… d’exprimer ma solidarité et d’aller au bout de mes convictions

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le droit de manifester a une importance centrale dans l’exercice de la démocratie. Il permet à des individus de joindre leur voix afin de porter un message commun et il permet aux personnes exclues des cercles du pouvoir de se faire entendre.

Malheureusement, les manifestant.e.s ont mauvaise presse. Ils et elles sont de plus en plus perçu.e.s comme des fauteurs de troubles qu’il faudrait contrôler et mettre hors d’état de nuire… Pourtant, il suffit d’avoir fréquenté quelques manifestations pour savoir que malgré le bruit qu’elles peuvent produire – il faut bien se faire entendre ! – celles-ci se déroulent dans le plus grand respect.


Revaloriser la manifestation

C’est pour revaloriser les manifestant.e.s et pour redonner ses lettres de noblesse à l’acte de manifester que la Ligue des droits et libertés, section de Québec a décidé de mener cette campagne. Nous avons demandé à des manifestant.e.s de nous raconter leur expérience et leurs réflexions sur la question. De brèves vidéos ont été tirées de ces entretiens et celles-ci seront rendues disponibles sur la toile afin de toucher le plus grand nombre de personnes possibles. Nous vous invitons d’ailleurs à partager ces vidéos dans votre réseau à partir de Facebook ou de notre site.

Vous trouverez ici les différentes vidéos.

.

Dénoncer les limites abusives

Malheureusement, depuis le printemps 2012, la ville de Québec et son service de police sont de moins en moins tolérants envers les manifestant.e.s. La Ville a d’ailleurs modifié son règlement sur la « paix et le bon ordre » pour y inclure des dispositions qui limitent l’exercice du droit de manifester. Il est apparu depuis que leur application a mené à de nombreux abus et a eu comme conséquence de priver plusieurs personnes de leur droit de manifester. Un deuxième objectif de cette campagne est donc de tenter de sensibiliser la population à ces limites que nous considérons abusives.

Vous trouverez ci-dessous diverses ressources vous permettant de bien comprendre ce qui nous amène à penser qu’il faudrait abolir ces différents articles.